AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 furieuse et après on parle d'intégration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maïtouk and coMembreMembre
avatarMessages : 10
Date de naissance : 17/11/1990
Date d'inscription : 25/01/2010
MessageSujet: furieuse et après on parle d'intégration   Ven 29 Jan 2010, 07:24

voilà mon frère est inscrit depuis le début de l'année dans un cours de poterie. Il est autiste de haut niveau, mais sans défiscience intellectuelle.
Depuis le début de l'année scolaire, il suivait un cours de poterie. Et aujourd'hui, apres avoir travaillé plusieurs semaines sur un vase qu'il adorait, il l'a retrouvé cassé. Comme tout autiste dans cette situation, il s'est mis à pleurer, trouvant cela injuste etc... etc..., la prof n'a pas supporté sa réaction et l'a viré en disant qu'elle n'en voulait plus, qu'il pouvait par la suite être dangereux, et patati et patatas, alors que tout cela est faux, qu'il n'a frappé ou insulté personne et qui depuis septembre tout s'est très bien passé jusqu'à maintenant. Bien sûr, ceux qui gèrent tout ça et la prof refusent de faire un papier confirmant le fait qu'ils n'en veulent plus.
Et après on parle d'intégration. Moi ça me fait vomir, et si mon frère n'est pas violent et ne sait que pleurer dans une telle situation, moi je leur en mettrais bien trois.
Revenir en haut Aller en bas
Alban 56AdministrateuravatarMessages : 4948
Date de naissance : 03/11/1947
Date d'inscription : 26/08/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Ven 29 Jan 2010, 11:58

Tu as bien raison d'être en colère, le problème n'est pas la réaction de ton frère, mais de savoir qui a cassé sa poterie et surtout si cela a été fait sciemment; car il est évident que placé dans une telle situation son émotion était tout à fait prévisible.
La différence fait peur, et l'on a beau mettre des lois en place les vieilles habitudes ont la peau dure.
A mon avis un petit coup de fil à l'inspection d'académie dont dépend l'école de ton frère pour leur rappeler l'existence de la loi du 11 février 2005 sur l'égalité des droits et des chances,pourrait débloquer la situation.











Revenir en haut Aller en bas
http://huskyland.alban56.free.fr/index.html
InvitéInvité
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Sam 30 Jan 2010, 19:13

C'est terrible de ne pas être ds le standard car les gens n'aiment pas ce qui est different et chaque personne atteinte d'un trouble peu connu voit tjs sa situation s'aggraver avec l'hostilité et l'incompréhension des autres d'ou des suicides en flèche. C'est désolant.

Sache que les Suisses sont très pointus sur les maladies émergeantes, j'en sais qlqchose car mes fils et moi sommes atteint d'une maladie musculaire et le centre de soin Suisse nous a bien amélioré la santé même si c'est loin d'être parfait. Il y a beaucoup de mieux sur le confort de la maladie.

Je te mets le lien ils sont surtout spécialisés ds les maladies comme l'autisme et l'hyperactivité:

http://www.hyperactif.net/

Si tu veux des précisions contacte la presidente elle est sympa et pourra te conseiller, elke@hyperactif.net
Revenir en haut Aller en bas
nucamoanAventurierAventurier
avatarMessages : 421
Date d'inscription : 15/12/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 31 Jan 2010, 14:40

C'est malheureux de voir comment les gens ne connaissent pas les différences... et ça m'étonne qu'ayant dans sa classe un jeune Asperger depuis septembre elle ne se soit pas documentée car elle aurait bien vu qu'ils étaient rarement un danger pour les autres...
Revenir en haut Aller en bas
KhatangaAventurierAventurier
avatarMessages : 151
Date de naissance : 14/11/1974
Date d'inscription : 13/01/2012
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 00:19

Le pire c'est que cela ne touche pas que les enfants différents dans ce sens !
Nous nous sommes parents d'un petit bonhomme qui vient de fêter ses 6 ans et qui est ce que l'on appelle aujourd’hui un "précoce", autrement dit un surdoué.
Nous rencontrons toujours des problèmes d'intégration à l'école car, malgré les lois qui demandent certains aménagements et une certaine attention pour ces enfants, les "professeurs des écoles" ne veulent pas fournir un tout petit effort pour comprendre ces gosses très très demandeurs...
"Il n'a qu'à s'intégrer..." Pas facile quand on a 6 ans, qu'on compte en 6 langues, et que les préoccupations du moment est "Papa ? comment on a fabriqué la terre ?" et j'en passe sur la création de l'univers et le pourquoi de notre existence...
Éducation nationale de m...de ! j'ai mis des pointillés !
Revenir en haut Aller en bas
http://desrivesdukhatanga.chiens-de-france.com/
Alban 56AdministrateuravatarMessages : 4948
Date de naissance : 03/11/1947
Date d'inscription : 26/08/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 12:04

Tu n'as pas trouvé de structures appropriées pour ton fils ? s'il fait "roue libre" pendant que les autres avance à la vitesse du programme il risque de se dégouter et de se démotiver.

Tu le fais étudier en 6 langues ?











Revenir en haut Aller en bas
http://huskyland.alban56.free.fr/index.html
noonookModérateuravatarMessages : 2964
Date de naissance : 25/08/1951
Date d'inscription : 26/04/2010
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 12:17

Question ? est-ce que les enseignants sont formés pour les enfants qui sortent de l'ordinaire, dans un sens ou dans l'autre ?

Hélas, je ne pense pas ! ce qui explique sûrement ce genre de réponses ...
Revenir en haut Aller en bas
KhatangaAventurierAventurier
avatarMessages : 151
Date de naissance : 14/11/1974
Date d'inscription : 13/01/2012
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 12:20

Malheureusement il n'y a pas de structures adéquates dans le coin, sinon pour cela il faut un max de $$$ , comme toujours...
De plus, quand un enfant comme ça rentre dans une structure de ce type, la difficulté est pire quand il faut le réintégrer dans un lycée par exemple car il peut très bien s'y retrouver à 11/12 ans...
Il a déjà sauté une classe, il est rentré en CP à 4 ans.
Ici il est apparement hors de question de recommencer mais si il faut on fera le nécessaire avec l'asso française qui gère ce genre de "problème"
Nous ne le faisons pas étudier en 6 langues, sa maitresse en CP avait décidé de commencer à lui apprendre l'allemand (en Bretagne dans son école c'était top mais bon...), ici il apprend espagnol et catalan, on essaye de lui inculquer un peu d'anglais et moi un peu de japonais (je parle pas japonais je précise mais 10 ans d'arts martiaux m'ont donné quelques bases)
Il évolue en roue libre, certes, et nous faisons tout pour... D'ailleurs les petits soucis d'intégration viennent souvent de là !
Les enfants de son école l'appellent Monsieur je-sais-tout, c'est effectivement le cas pour énormément de choses, il ne vit pas vraiment dans le même monde
Un gros avantage c'est que c'est héréditaire et que je suis comme lui mais pas détecté comme une grande majorité...
J'ai exactement la même logique que lui cela a beaucoup d'avantages quand il pose ses questions !
C'est une des raisons qui fait que je comprends mieux les chiens que les humains...
Revenir en haut Aller en bas
http://desrivesdukhatanga.chiens-de-france.com/
KhatangaAventurierAventurier
avatarMessages : 151
Date de naissance : 14/11/1974
Date d'inscription : 13/01/2012
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 12:25

noonook a écrit:
Question ? est-ce que les enseignants sont formés pour les enfants qui sortent de l'ordinaire, dans un sens ou dans l'autre ?

Hélas, je ne pense pas ! ce qui explique sûrement ce genre de réponses ...

Malheureuseusement non ! Et pourtant l'éducation nationale précise qu il faut à tout prix aider ces enfants.
Mais l'effort à fournir est moindre... juste que ces enfants vont plus vite que les autres !
Le mien quand il a fini il s'ennuie et fout la zone.
Si la maitresse lui donnait l'exercice suivant avant les autres ça irait mieux...
L'année dernière en fin de cp il avait déjà attaqué le ce1 car sa maitresse le laissait faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://desrivesdukhatanga.chiens-de-france.com/
roroAventurierAventurier
avatarMessages : 4669
Date de naissance : 27/08/1966
Date d'inscription : 28/09/2010
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 16:04

ton école, c'est une "calandreta" ? ( en général, elles sont differentes pédagogiquement aux écoles "normales")
...sinon, dans ton coin, il y a beaucoup de centres pour enfants "malades" , c'est à dire qui ont des problèmes "physiques et/ou métaboliques (visibles ou non d'ailleurs) . certains sont dans la région "à l'année" et donc scolarisés, les écoles où ils vont sont donc équipées bien sur, matériellement, mais pour ce qui pourrait t'intéresser, équipées en personnel et en moyens pédagogiques ...
... perpignan est non seulement une grande ville, mais aussi une grande ville universitaire (notamment parce que la catalogne française, un peu comme l'espagnole tente de se démarquer, notamment dans le domaine de la culture, et en particulier dans l'enseignement ...)
... bon, je te dis ça , mais je ne sais pas exactement ce qu'il en est , mais j'entends et je "vois" des "trucs", étant infirmier, je sais que des enfants "genre " diabétiques, maladies rares, pb respiratoires ou pb moteurs, sont "à l'année" là haut", donc il y a des moyens en place, des structures spécialisées certes, mais certainement aussi des systèmes d'intégration dans le "circuit normal", donc des moyens locaux déployés dans ce domaine ...?
Revenir en haut Aller en bas
KhatangaAventurierAventurier
avatarMessages : 151
Date de naissance : 14/11/1974
Date d'inscription : 13/01/2012
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 17:57

Effectivement il y a beaucoup d'enfants "différents" ici, dans les centre spécialisés.
Par contre au niveau des écoles, rien à faire ! Surtout avec cette fichue carte scolaire... Sauf pour les écoles privées mais ici il n'y en a déjà pas beaucoup de publique et je crois pas une seule privée !
Je pense que dans les centres, l'école est faite sur place, je vais poser la question à une copine qui est surveillante dans l'un deux.
Perpi est a 1h15 d'ici minimum et la psy qui a retesté notre bonhomme nous a dis qu'il n'y avait rien de vraiment efficace pour ça dans le département.
Enfin bon il fait des efforts pour s'intégrer mais c'est clair qu'il ne passe pas inaperçu !
Nous verrons comment évoluent les choses par la suite.
Malheureusement il y a beaucoup d'enfants comme lui non testés et qui sont les turbulents de l'école, ca entraine mis a l'écart ou au contraire petit chef, echec scolaire et j'en passe...
Mais l'atout supplémentaire c'est que nous savons qu'il est comme ça donc nous faisons en sorte de le brider le moins possible, bien que parfois cela soit très difficile, quand il s'ennuie il est insupportable !
C'est mon héros quand même sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://desrivesdukhatanga.chiens-de-france.com/
musher 51PromeneurPromeneur
avatarMessages : 37
Date de naissance : 10/05/1967
Date d'inscription : 14/12/2010
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 18:04

bonsoir,
mon fils étant handicapé à 80 % et en I M E , je confirme que seuls les enseignants qui se sont spécialisés sont à même de gérer ces enfants !! et oui c'est difficile de leur trouver un établissement où ils peuvent s'épanouir de façon satisfaisante.....
Revenir en haut Aller en bas
cathyExplorateurExplorateur
Messages : 102
Date d'inscription : 15/12/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 18:07

t'as bien raison d'être indigné
mon fils est autiste aussi l'école n'en veut plus la maison des handicap le trouve pas assez handicapé et pour l'anpe il est trop jeune on en fait quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Alban 56AdministrateuravatarMessages : 4948
Date de naissance : 03/11/1947
Date d'inscription : 26/08/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 19:30

Khatanga a écrit:
Malheureusement il n'y a pas de structures adéquates dans le coin, sinon pour cela il faut un max de $$$ , comme toujours...
De plus, quand un enfant comme ça rentre dans une structure de ce type, la difficulté est pire quand il faut le réintégrer dans un lycée par exemple car il peut très bien s'y retrouver à 11/12 ans...

As-tu essayé le CNED; mon fils avait lui aussi fait "roue libre" en 4 ème; bilan en fin d'année redoublement; je lui ai dit "pas de problème, tu vas redoubler ta classe mais EN PLUS tu vas suivre par correspondance les cours de math et de physique de 3 ème " et j'ai surveillé et encadré ses études; il n'a plus jamais redoublé. Laughing











Revenir en haut Aller en bas
http://huskyland.alban56.free.fr/index.html
roroAventurierAventurier
avatarMessages : 4669
Date de naissance : 27/08/1966
Date d'inscription : 28/09/2010
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 19:40

... chez moi (pour moi) , ça aurait été dur ... Cool Laughing ... ma mère était allée peu à l'école, mon père pas du tout, et en plus pas français ...et en plus, je sais pas si ça aurait marché ??? geek

toujours est-il que finalement, j'ai passé le bac (un équivalent) à ...35 ans ... Laughing geek
Revenir en haut Aller en bas
KhatangaAventurierAventurier
avatarMessages : 151
Date de naissance : 14/11/1974
Date d'inscription : 13/01/2012
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Dim 15 Jan 2012, 20:26

roro a écrit:
... chez moi (pour moi) , ça aurait été dur ... Cool Laughing ... ma mère était allée peu à l'école, mon père pas du tout, et en plus pas français ...et en plus, je sais pas si ça aurait marché ??? geek

toujours est-il que finalement, j'ai passé le bac (un équivalent) à ...35 ans ... Laughing geek

Tu as le mérite de l'avoir fait !
Le CNED on y a pensé mais vu l'energumène, il lui faut un cadre autre que familal sinon il risque d'être tout le temps "dans les tours" Mad
Les psys et autres "professionnels" (mdr, j'en mange un tous les matins au pti dèj hihi) sont contre le fait de scolariser les précoces de cette façon, justement pour améliorer les relations avec les autres, d'ailleurs pour une fois je pense comme eux, et ouais !
Revenir en haut Aller en bas
http://desrivesdukhatanga.chiens-de-france.com/
cathyExplorateurExplorateur
Messages : 102
Date d'inscription : 15/12/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Lun 16 Jan 2012, 06:46

cet argument que l’école c'est bien pour socialiser je le trouve complétement stupide pour socialiser il peut aller en club de sport ou tout autre activité qui l’intéresse l’école c'est pour apprendre si elle est pas capable de s'adapter à son niveau qu'il soit haut ou bas alors l’école est néfaste à son développement
nous on voulait déscolariser mon fils pour qu'il apprenne à la maison mais la ddasss est venue nous menacer comme il est handicapé
je ne sais pas si la déscolarisation est plus simple pour des enfants normaux !!!
Revenir en haut Aller en bas
Alban 56AdministrateuravatarMessages : 4948
Date de naissance : 03/11/1947
Date d'inscription : 26/08/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Lun 16 Jan 2012, 07:09

C'est L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE qui est obligatoire (loi Ferry) pas l'école.

On peut très bien se charger d'instruire nous même nos enfants pour peu que l'on en ait le temps et les capacités; la DDASS ne peut rien trouver à y redire, elle peut juste venir vérifier le niveaux des connaissances acquises par les enfants un point c'est tout !











Revenir en haut Aller en bas
http://huskyland.alban56.free.fr/index.html
cathyExplorateurExplorateur
Messages : 102
Date d'inscription : 15/12/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Lun 16 Jan 2012, 07:25

bien sûr alban en théorie en pratique et surtout avec un enfant handicapé mental donc qui ne s’évalue pas avec une scolarité normale (mon fils il va avoir 17 ans d'âge réel d'âge mental on va être large on va dire 10 ans, donc à son âge il a les connaissances de niveau cm1 cm2 et pas du tout niveau seconde); tu te retrouves considéré comme parents maltraitants par la ddass si tu fais l'instruction à la maison
et je suis pas un cas isolé j'ai lu le témoignage de plusieurs parents d'enfants handicapés.
Revenir en haut Aller en bas
roroAventurierAventurier
avatarMessages : 4669
Date de naissance : 27/08/1966
Date d'inscription : 28/09/2010
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Lun 16 Jan 2012, 11:20

Sad Evil or Very Mad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Alban 56AdministrateuravatarMessages : 4948
Date de naissance : 03/11/1947
Date d'inscription : 26/08/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Lun 16 Jan 2012, 11:27

cathy a écrit:
bien sûr alban en théorie en pratique et surtout avec un enfant handicapé mental donc qui ne s’évalue pas avec une scolarité normale (mon fils il va avoir 17 ans d'âge réel d'âge mental on va être large on va dire 10 ans, donc à son âge il a les connaissances de niveau cm1 cm2 et pas du tout niveau seconde); tu te retrouves considéré comme parents maltraitants par la ddass si tu fais l'instruction à la maison
et je suis pas un cas isolé j'ai lu le témoignage de plusieurs parents d'enfants handicapés.

Hé oui c'est l'éternel problème l'administration comme bien d'autres est toujours prompt à critiquer mais quand on leur demande ce qu'ils ont à proposer "silence radio".

Tu as vu du coté des associations "Perce Neige" ou bien celle de Michel Creton "Turbulence"?











Revenir en haut Aller en bas
http://huskyland.alban56.free.fr/index.html
cathyExplorateurExplorateur
Messages : 102
Date d'inscription : 15/12/2009
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Lun 16 Jan 2012, 12:56

j'ai contacté autisme France vu qu'ils avaient une antenne locale pas très loin de chez moi mais le cas de mon fils ne les intéressait pas par contre ils auraient bien voulu ma cotisation.
Revenir en haut Aller en bas
KhatangaAventurierAventurier
avatarMessages : 151
Date de naissance : 14/11/1974
Date d'inscription : 13/01/2012
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Lun 16 Jan 2012, 13:00

cathy a écrit:
j'ai contacté autisme France vu qu'ils avaient une antenne locale pas très loin de chez moi mais le cas de mon fils ne les intéressait pas par contre ils auraient bien voulu ma cotisation

Pfff argent roi... Moi j'aimerais bien revenir au troc ! Je me promènerais de villages en villages avec mon traineau lol
Revenir en haut Aller en bas
http://desrivesdukhatanga.chiens-de-france.com/
annsoAventurierAventurier
avatarMessages : 534
Date de naissance : 11/11/1978
Date d'inscription : 18/01/2011
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Lun 16 Jan 2012, 18:34

@ Khatanga : j'imagine que tu as déjà regarder les écoles pronant un autre type d'enseignement comme les écoles Freinet ou Montessori, après il y a aussi certaines écoles qui bien que dépendantes de l'éducation nationale, donc devant quand meme repondre aux évaluations, programme, etc...mais essayant toutefois de donner une petite touche différente. J'ai une amie qui a ses deux filles dans un établissement Education nationale mais où l'équipe enseignante tente de répondre au mieux aux besoins des enfants (par exemple la plus jeune des filles de mon amie a eu des soucis d'apprentissage, elle est officiellement en Ce2 mais retourne régulièrement en Ce1 ) et elle progresse de cette façon !
@maitouk : ton frere est il accompagné en cours par un auxiliaire ?
Revenir en haut Aller en bas
KhatangaAventurierAventurier
avatarMessages : 151
Date de naissance : 14/11/1974
Date d'inscription : 13/01/2012
MessageSujet: Re: furieuse et après on parle d'intégration   Lun 16 Jan 2012, 19:07

annso a écrit:
@ Khatanga : j'imagine que tu as déjà regarder les écoles pronant un autre type d'enseignement comme les écoles Freinet ou Montessori, après il y a aussi certaines écoles qui bien que dépendantes de l'éducation nationale, donc devant quand meme repondre aux évaluations, programme, etc...mais essayant toutefois de donner une petite touche différente. J'ai une amie qui a ses deux filles dans un établissement Education nationale mais où l'équipe enseignante tente de répondre au mieux aux besoins des enfants (par exemple la plus jeune des filles de mon amie a eu des soucis d'apprentissage, elle est officiellement en Ce2 mais retourne régulièrement en Ce1 ) et elle progresse de cette façon !

Effectivement nous avons regardé tout ça, mais de loin vu les tarifs de la scolarisation !
Si on était pété de tunes le "problème" se poserait même pas.
Et ici, y'a que dalle, ils se battent déjà pour garder les écoles, bien qu'un "pti génie" ça serait bien pour l'image lol
Revenir en haut Aller en bas
http://desrivesdukhatanga.chiens-de-france.com/
 

furieuse et après on parle d'intégration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CE QUI NE RENTRE DANS AUCUNE RUBRIQUE DU FORUM :: Coup de gueule-